top of page

L’art culinaire et la gastronomie, ingrédients de la cohésion sociale ?

L’apes inaugure les Ateliers des Rencontres en Développement Social à travers une dégustation et un partage d’expériences innovantes menées par Seqens et la SHLMR, filiales d’Action Logement autour de la cuisine.



Comment l’art culinaire peut être, sur les territoires, vecteur de lien social et d’échanges culturels, moyen de sensibilisation à la consommation responsable mais aussi créateur d’emplois ?


Depuis 6 ans, la SHLMR, filiale d’Action Logement à la Réunion, mène le concours Master Marmite, un concours de cuisine ouvert aux locataires, accompagnés d’un chef parrain. Depuis déjà plusieurs années, sur le territoire d’Aulnay‐Sous‐Bois, L'apes a mené avec Seqens, les acteurs locaux et les bailleurs de la ville, l’action Aulnay Chef, un concours collectif de cuisine inter‐quartier qui s’inscrit dans une volonté de lutter contre le gaspillage alimentaire.

L'apes est associée à Coopaname à Saint-Denis, pour mettre en place un incubateur culinaire afin de développer l’entreprenariat dans un LCR de Seqens. A Clichy-Sous-Bois, L'apes déjà partenaire des étudiants de la Sorbonne qui développent autour de la cuisine, un projet culturel et participatif avec des locataires de Seqens.


Dans cette dynamique, le 19 novembre dernier à eu lieu un Atelier des Rencontres en Développement Social dans un endroit emblématique à Nanterre : la Foodentropie installée dans le château de Nanterre, un espace de 600 m², « laboratoire de l’alimentation positive ».

Les locataires lauréats des concours Aulnay-Chef et Master Marmite, accompagnés de leurs chefs ont relevé, lors de cette matinée, le défi de préparer un buffet qui a clôturé les échanges, et au sein duquel se sont mêlées avec brio les saveurs de la Seine-Saint-Denis et de la Réunion.

2 vues

Comments


bottom of page