Filiale immobilière d’Action Logement, Seqens est issue de la fusion de 6 ESH. Avec un patrimoine de près de 100 000 logements, elle se positionne parmi les acteurs majeurs du logement social en Île-de-France. La Direction Déléguée des Yvelines gère 13 000 logements sur 3 territoires du département.

Seqens travaille avec L’apes pour développer des projets de développement social urbain dans ses résidences. Pour chaque projet et depuis 60 ans, L'apes s’entoure de différents partenaires locaux, que ce soit les collectivités locales ou des associations. Les équipes de Seqens agissent ainsi en lien direct avec les locataires, pour l’amélioration du cadre de vie, l’accompagnement et le lien social, l’insertion, l’emploi et le développement économique ainsi que la tranquillité résidentielle et l’innovation sociale.

Dans le cadre de la mise en place de sa stratégie de cohésion sociale et territoriale, Seqens et L’apes souhaitent s’impliquer sur les enjeux prioritaires suivants :
• l’expérimentation urbaine ;
• l’expérimentation environnementale ;
• l’expérimentation sociale ;
• l’expérimentation économique.


L’appel à candidatures


Le présent appel à projets a pour objet le renouvellement de la convention d’animation de la résidence intergénérationnelle participative située sur le quartier du « Centre-ville–Pont-du-routoir » à Guyancourt. L’objectif du projet de la résidence est de créer et maintenir des liens sociaux entre et avec les habitants de la résidence, et d’impulser une dynamique partenariale locale, à travers de la mise en place d’actions reposant sur le tissu associatif local afin d’améliorer leur cadre de vie.

La résidence est proche d’un petit pôle commercial de proximité et de l’ensemble des services, dont la Mairie de Guyancourt. L’ensemble immobilier est situé 11 boulevard du Château à Guyancourt (78280), et il a été livré en novembre 2019. Le site est composé de 84 logements (T2 au T4) avec des familles avec enfants, des couples et des personnes seules de toutes les âges. La résidence dispose d’une salle commune meublée de 120m², d’une terrasse de 100m² et d’un jardin partagé de 300m².

Dans ce cadre, L’apes recherche un opérateur pour mener une démarche active de co-construction et de co-animation avec les habitants de la résidence, en les rendant acteurs du projet social. Il s’agit de renforcer la cohésion sociale et de favoriser les initiatives individuelles et collectives, en encourageant les rencontres, les échanges et l’entraide, et en mettant le lieu à disposition de structures accompagnant les habitants dans leurs projets.

Les critères d'attribution :
• la pertinence de la réponse apportée aux besoins des résidentes ;
• la volonté de développer une réflexion sur et avec le territoire ;
• la dimension de co-construction et d’évolution du projet en fonctions des besoins des habitants, et des changements dans leur situation (économique, physique, psychique, familiale, d’autonomie…) ;
• la valorisation du savoir-faire des habitants, et de leur pouvoir d’agir ;
• la prise en compte des spécificités des publics (âge, degré d'autonomie, situation familiale, genre…) et la capacité à créer des actions qui encouragent la mixité des usages et des interactions ;
• l’ancrage territoriale dont dispose la structure porteuse et sa capacité à animer le réseau ;
• la méthodologie utilisée pour mobiliser les habitants, pour faire émerger leurs projets, et pour encourager leur pérennité ;
• le rapport prestations/prix et l’adéquation des moyens au prestations proposées ;
• les candidats proposant des projets innovants, et qui démontrent une méthodologie pour « aller vers » les habitants seront privilégiés.
Dans le cas de deux propositions équivalentes, l’offre la plus avantageuse économiquement sera privilégiée.

Le soutien et l’accompagnement :
Pendant la durée de la mission, L’apes met à disposition de la structure intervenante une salle de 120m² meublée comprenant un espace de confidentialité. Attention : l’espace n’est pas doté d’outils informatiques, la structure doit être autonome techniquement (ordinateur, internet, téléphone à sa charge). Toutes les charges liées à l’occupation du local (dont les fluides) seront à la charge de la structure intervenante, y compris celles relatives au ménage des espaces (salle, cuisine, toilettes, jardin...).

L’apes fournira également un appui technique sur l’ingénierie sociale du projet, en soutien de l’opérateur.

Un budget supplémentaire de 5 000€/an pour soutenir les projets des habitants et les initiatives locales (achats de petit matériel, etc…) est prévu également.

Calendrier du projet :
Le projet est prévu du 1er mars 2022 au 28 février 2023, et après signature d’une convention annuelle. Cette convention peut être renouvelée maximum 2 fois.
Publication de l’appel à candidatures : 19 novembre 2021
Date limite de dépôt de candidatures : 17 décembre 2021.

Utilisation des fonds
Les fonds pourront couvrir uniquement des frais de fonctionnement liées au projet (..)

En savoir plus et accéder au formulaire de réponse