En juillet 2018, L'apes a fait appel à l’association d’architectes ici! pour travailler sur la valorisation du patrimoine architectural des années 1970. L’écriture d’un projet se met en place et l’association ici! propose une courte résidence à la tour des Jeunes Mariés de Noisiel, à l’automne 2018, pour la réalisation de maquettes de logements avec leurs habitants. 

En mars 2021, l’expérience est renouvelée dans une tour identique présente à Villetaneuse, patrimoine de Seqens, avec un atelier installé dans le hall d'entrée.

L’objectif général : aller au delà d’une vision patrimoniale formelle et en vase clos, en y introduisant une réflexion habitante sur les usages et leurs rapports à la forme architecturale. 

Un atelier pour la réalisation de maquettes de plusieurs logements ont été réalisées avec les habitants pour leur permettre d’avoir une vision plus riche sur les différents aménagements de leur logement. L’objectif de ce projet est de sensibiliser les habitants à la valorisation de leur patrimoine.

Une fois les premières bases de maquettes terminées, elles ont été exposées dans le hall d'entrée et ont attiré la curiosité des habitants. C’est à partir de là que les membres de l'association ici! ont obtenu des rendez-vous pour visiter des appartements et ont nous entamé de vraies discussions avec toutes les personnes qui, en début de missions, les regardaient seulement en traversant le hall. En fonction des rendez-vous pris et de la typologie du logement qu'ils ont visité, ils ont fabriqué la maquette du logement. Avec l'accord des locataires, ils ont réalisé des photos du mobilier, des éléments de décorations afin de pouvoir les imprimer pour les mettre dans la maquette.

Au cours de cette mission il a été constaté que très peu d’habitants connaissaient l’histoire du bâtiment, ni son contexte ou la raison de sa création. Dans ce souci de valoriser ce patrimoine architectural, il a été décidé d’utiliser une base de maquette pour reconstituer un studio tel il avait été construit initialement. Ainsi, avec cette maquette et les photos historiques, les architectes maquettistes avaient un bon support pour parler du logement et de la façon dont il avait été conçu. 

Évoquer le mobilier sur-mesure, la provenance du nom “Tours des jeunes Mariés” a été une façon de transmettre aux habitants l’idée que des solutions d’aménagements résidaient dans le mobilier et non dans la modification des cloisons comme beaucoup pouvaient le penser au premier abord. C'est ainsi que des scénarios d'aménagement optimal ont été proposés aux locataires participants.