En février 2020, L’apes, Seqens et la ville de Bouffemont ont amorcé une démarche de gestion urbaine de proximité afin de soulever les principales problématiques du quartier des Hauts champs et ce, dans l’optique d’apporter des solutions conjointes. Le stationnement sur les espaces verts du quartier, notamment autour du centre social, a été remonté comme source de gêne par les partenaires et les habitants.

Afin de revaloriser ces espaces et empêcher le stationnement, de grandes jardinières ont été fabriquées durant les vacances d’octobre par trois jeunes bouffemontois encadrés par l’atelier de bois de l’association territoire zéro chômeur de longue durée de Bouffemont Attainville Moisselles et le club de prévention IMAJ. Ces jardinières permettront aux familles du quartier de planter des fleurs, aromates, etc. venant embellir le cœur du quartier.

Lors de l’inauguration, Seqens et la ville ont remercié l’investissement des jeunes pour l’amélioration du cadre de vie du quartier. Les habitants ont été invités à partir du 28 octobre à participer aux premières plantations avec le centre Eiffel et l’association ADREC.

Voir le résultats : accéder à l'album photos

Crédit photos association Territoire Zéro Chômeur, L'apes